L’Anses a été saisie en urgence le 20 mars 2020 par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation
(Direction Générale de l’Alimentation) et le Ministère de la Transition écologique et solidaire (Direction
générale de la prévention des risques et Direction générale de l’aménagement, du logement et de la
nature) pour une demande d’appui scientifique et technique portant sur les risques éventuels liés à
l’épandage de boues d’épuration urbaines durant l’épidémie de COVID-19.

Les conclusions ont été publiées dans la circulaire du 2 avril 2020 disponible en téléchargement via le lien suivant: 200402_circulaire boues-coronavirus

Pour résumer, l’épandage des boues liquides non hygiénisées produites après le début de la pandémie n’est plus autorisé.

MPO-ENVIRONNEMENT est en mesure de vous apporter son appui grâce à nos unités de déshydratation mobiles. Pour l’épandage direct, la stabilisation des boues est réalisée grâce à un chaulage en sortie de machine.

Pour la sécurité des exploitants de stations d’épuration durant l’épisode de pandémie au COVID 19, vous pouvez télécharger les recommandations de l’Agence Départementale d’Ingénierie des Collectivités via le lien suivant:Note COVID 19

MPO-ENVIRONNEMENT vous assure de faire son maximum pour vous aider à surmonter cette épreuve.

COVID 19 et Épandage des boues
COVID 19 et Épandage des boues

En raison de la pandémie actuelle, l'Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSES), a modifié les réglés d'épandage des boues d'épuration.

date 07/04/2020
COVID 19 et Épandage des boues
INFORMATION COVID19

COVID 19-Continuité de service chez MPO-ENVIRONNEMENT

date 23/03/2020
COVID 19 et Épandage des boues
LA PRESSE EN PARLE

La revue EIN (l'Eau, l'Industrie, les Nuisances) a une fois de plus publié un article intéressant sur MPO ENVIRONNEMENT.

date 27/02/2020